Une recette de buttercream

« Madame la Fée, qu’est-ce que je peux utiliser comme crème dans un gâteau qui va être recouvert de pâte à sucre ? Surtout si je ne peux pas le mettre au frigo… »

Cette question, si on ne l’a pas entendu 200 fois, on ne l’a jamais entendue !

Alors, les copains, voilà un petit topo histoire de vous éclairer un peu. Après, vous faites comme il vous plaira mais en connaissance de cause.

Tout d’abord, première règle à respecter : un gâteau recouvert de pâte à sucre ne se conserve pas au réfrigérateur. Non non et non. Et pourquoi ?

Bah parce que.

Mais… Nuançons un peu notre propos. Le frigo, c’est pas totalement interdit. Ca dépend du frigo. C’est l’humidité qui est interdite et qui serait fatale pour la pâte à sucre. Et le fait de la mettre au frais puis de  la repasser à température ambiante, la pâte à sucre va créer de la condensation qu’elle ne va pas apprécier. Pigé ?

Bon, revenons-en à notre buttercream. Cette crème au « beurre » à l’américaine est très largement utilisée dans les gâteaux décorés en pâte à sucre. Elle sert entre autre à garnir les pièces montées. Elle sert aussi de glaçage pour les cupcakes. Enfin, elle est également utilisée comme sous couche avant de recouvrir un gâteau de pâte à sucre.

La base de cette buttercream c’est du beurre (ou du shortening), du lait et beaucoup de sucre glace. Ici, ce qui nous intéresse c’est la buttercream 100% shortening. C’est celle qui va vous permettre de conserver votre gâteau à température ambiante. Le shortening étant une matière grasse végétale, il n’a pas besoin d’être réfrigéré. Bref, la buttercream 100% shortening est stable et résiste à la chaleur. Bon, si on nage en pleine canicule, on rediscutera de tout ça, mais en même temps, en pleine canicule, mangez plutôt un sorbet.

Le goût.

Si vous n’aimez pas la crème au beurre, arrêtez-vous là. Parfois, faut pas insister.

Si vous n’aimez pas le sucre, même discours. Passez votre chemin.

La recette qu’on va vous donner, c’est une crème faite avec de la graisse végétale (shortening), donc avec un goût plus neutre que le beurre. L’avantage, c’est que vous pouvez arriver à obtenir une texture bien crémeuse et en ajoutant 2-3 ingrédients (des arômes par exemple), vous pouvez très nettement l’améliorer et la rendre gustativement intéressante.

La recette de la buttercream 100% shortening :

– 200g de shortening

– 600-800g de sucre glace

– 100-150g de lait concentré sucré (ça c’est le petit plus qui va donner un bon goût de lait à votre buttercream)

– 60-80g de lait

– 2-3 cc d’émulsion beurre (optionnel)

– 2-3 cc d’arôme vanille

– 5cs de Patidess chantilly

Commencez par fouetter votre shortening à grande vitesse afin de le rendre léger et crémeux (il faut parfois 5 bonnes minutes). Ajoutez le sucre glace et faites tourner de nouveau. Attention, ça éclabousse. Au bout de 2 minutes, ajoutez le reste des ingrédients. Laissez tourner à vitesse maxi pendant 5 minutes. Ajustez la quantité de crème si vous souhaitez une buttercream plus crémeuse. De la même façon, si vous souhaitez une buttercream plus ferme et qui croûte, ajoutez plus de sucre glace.

Ca, c’est notre recette de base. A vous de l’adapter en y ajoutant arôme, colorants, chocolat en poudre, caramel liquide, etc.

Quelques conseils :

– En substituant le lait par de la crème, vous aurez une buttercream plus crémeuse.

– Plus longtemps vous battrez votre buttercream, plus elle gagnera en légèreté.

– Et si vous souhaitez utiliser cette buttercream comme sous couche avant de recouvrir votre gâteau, ajoutez plus de sucre glace. C’est le sucre qui va faire croûter et durcir la buttercream. C’est aussi une bonne consistance pour décorer vos biscuits.

Maintenant vous savez tout !

Cette buttercream est pour nous géniale à tout point de vue si vous vous lancez dans l’aventure du gâteau en pâte à sucre. Filmez la pour éviter qu’elle ne croûte et conservez-là plusieurs semaines au frigo (ou pas)*. Avant de l’utiliser, passez-la de nouveau sous le fouet du robot pour l’alléger.

Les beaux jours vont arriver et vous serez bien contents d’avoir sous la main une recette de buttercream qui résiste à la chaleur.

* Il est préférable de conserver votre buttercream au réfrigérateur si vous ne l’utilisez pas avant plusieurs semaines. Ce qui suit n’engage que nous : nous laissons la buttercream à température ambiante si elle doit être utilisée les prochaines heures (ou prochains jours). Si vous n’êtes pas à l’aise car il y a du lait, on vous conseille de ne mettre que du lait concentré. Le lait (ou la crème), vous l’ajouterez au moment d’utiliser le gâteau si vous le souhaitez.

buttercream
buttercream2

Ici, vous avez une buttercream encore bien ferme. Ajoutez du lait ou de la crème pour la rendre plus fluide.

Une recette de buttercream

Sur un cupcake au chocolat, ça l’fait !

Une recette de buttercream
Votez pour cet article
89 commentaires
  1. Avatar

    Merci pour le partage! Bisous.

    Jugez-vous ce commentaire utile?
  2. Avatar

    Enfin, depuis le temps que je me demande c’est quoi les grands bacs de crème blanche qu’ils mettent sur les gateaux avant la pate à sucre! je pense à « the next great baker »…Merci!

    Jugez-vous ce commentaire utile?
  3. Avatar

    @ Delphine : prenez la recette de base (donc avec patidess chantilly) et parfumez ensuite comme vous le souhaitez.

    Jugez-vous ce commentaire utile?
  4. Avatar

    Donc si on veut parfumer la buttercream à la menthe par exemple, on doit ajouter du patidess menthe en plus du patidess chantilly? Comme la patidess chantilly est indiquée dans la recette de base… Ou la recette de base c’est shortening, sucre glace et lait?

    Jugez-vous ce commentaire utile?
  5. Avatar

    Ah Ben voilà pourquoi ma première réalisation était un échec !!! Je note je note … Merci

    Jugez-vous ce commentaire utile?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *