Le layer cake 100% caramel

16 novembre 2016

Vous aimez le caramel ? Vous allez en avoir !

Avec ce gâteau, les amoureux de cette doucereuse confiserie vont être gâtés. Un layer cake tout caramel, une crème au beurre à la meringue suisse au caramel. Ce beau monde recouvert de caramel au beurre salé et décoré de noisettes caramélisées. Qui dit mieux ?

Allez, notez cette recette dans votre to do list ! L’automne est là, faut des gâteaux qui réchauffent et qui mettent du baume au coeur quand la grisaille vous tiraille. Pas sûr que ça ait un sens mais appréciez tout de même la rime.

 

3

 

Le layer cake 100% caramel

Pour un moule de 20 cm x 7,5 cm

Ingrédients :

  • 500g de mix pour gâteau au caramel Funcakes

Commencez par préparer votre gâteau suivant les indications sur le paquet. Une fois le gâteau cuit et refroidi, emballez-le dans du film alimentaire et réservez à température ambiante.

 

Le caramel au beurre salé :

  • 80 g de sucre en poudre
  • 40 g de beurre demi sel à température ambiante
  • 10 cl de crème liquide

Préparez un caramel à sec. Versez le sucre dans une casserole et laissez le caraméliser à feux moyen. Ne touchez à rien durant cette étape. Lorsque le caramel commence à prendre une belle couleur brun doré, retirez la casserole du feu. Versez en une fois la crème et touillez à l’aide d’une cuillère ou d’une maryse. Attention, c’est chaud. Vous pouvez également chauffer votre crème 1 minute au micro-ondes si vous préférez avant de la verser, ça évite que la crème froide versée dans le caramel brûlant n’éclabousse toute la cuisine.

Lorsque le mélange est homogène, ajoutez le beurre. Réservez à température ambiante au moins 2h.

 

1

 

La crème au beurre à la meringue suisse :

  • 3 blancs d’oeufs à température ambiante
  • 80 g de sucre en poudre
  • 150g de beurre mou (le sortie 1h avant utilisation)
  • 2 càs de shortening
  • 2 cs d’extrait de vanille
  • 100 g à 150 g de sucre glace
  • 3 cs de caramel beurre salé

 

Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Versez les blancs dans une casserole avec le sucre. Fouettez à la main ce mélange sur feu doux. Ça va mousser. Retirez du feu lorsque le sucre aura complètement fondu. Faites le test en prenant cette préparation entre vos doigts. Si vous ne sentez plus de grains de sucre alors c’est tout bon.

Versez les blancs d’oeufs+sucre dans un saladier ou dans le bol de votre robot. Montez la préparation en meringue bien ferme. Lorsque la meringue’ est bien ferme et qu’elle forme un bec d’oiseau, il est temps d’incorporer le beurre et le shortening en plusieurs fois et toujours avec le batteur en route. Le shortening permet de stabiliser la crème. C’est le secret d’une CBMS réussie.

Une fois la crème bien homogène, ajoutez le caramel, la vanille et le sucre glace. Lorsque tous les ingrédients sont amalgamés, arrêtez votre robot ou votre batteur électrique.

 

 

 

Le montage :

Coupez votre gâteau en deux.

Remplissez de crème au beurre une poche à douille munie d’une douille ronde n° 10. Garnissez l’intérieur du gâteau. Rajoutez des barres chocolatées au caramel (optionnel).

Disposez par dessus la deuxième tranche de gâteau.

5

 

A l’aide d’une spatule coudée, recouvrez votre gâteau d’une fine couche de buttercream et lissez le tout. Pas besoin d’en faire trop, l’effet recherché c’est d’obtenir un rendu de naked cake.

Vissez une douille 1M à une autre poche à douille et faites des décors autour et au dessus du gâteau (cf photo).

Remplissez une 3ème poche à douille de caramel au beurre salé et découpez la pointe de la poche. Versez ce caramel sur les bords du gâteau afin qu’il coule le long du gâteau.

 

6

 

Bonus :

Les noisettes caramélisées :

Pour donner un effet bluffant à votre gâteau, décorez-le avec des noisettes caramélisées.

 

capture

 

Préparez un endroit dans votre cuisine afin de suspendre vos noisettes une fois celles-ci enrobées de caramel. Du scotch et le bord d’un plan de travail conviendront parfaitement.

Piquez vos noisettes à l’aide de cure-dents. Réservez-les.

Réalisez un caramel à sec. Pour quelques noisettes, 30 à 50 g de sucre suffit. Dès les premières ébullitions du caramel, sortez le vite du feu, enrobez vos noisettes et retirez lentement de façon à ce que le caramel file. Mettez vite les noisettes tête en bas et scotchez les cure-dents contre le rebord du plan de travail.

 

2

 

 

Partager cet article
4 commentaires
  1. Gabie dit :

    Quelle gourmandise !!!! Félicitation pour ce magnifique dessert très alléchant 🙂

  2. Sandy dit :

    Magnifique ce gâteau! Que doit-on mettre au milieu du gâteau? Des noisettes? Ce n’est pas précisé dans la recette…

  3. Josette dit :

    trop top ce gateau ! bisous ma bonne Fée !

  4. La Fée dit :

    @Sandy : nous avons parsemé avec des barres de chocolat au caramel, c’est en option mais c’est plus gourmand !

Laisser une réponse