Bundt cake au caramel

5 septembre 2014

Aujourd’hui on a donc troqué notre tablier contre un pantalon en velours, une chemise couleur crème quadrillée et une paire de lunettes rondes taille XL. Pour se mettre dans la peau d’un prof d’histoire-géo et vous conter l’origine du nom du gâteau que l’on vous propose aujourd’hui, à savoir le bundt cake.

Hum, hum, alors comme son nom le laisse à penser, le bundt cake nous vient des Etats-Unis et tient son nom du moule dans lequel on le cuit, le bundt pan. C’est un moule en aluminium qui s’inspire du design du moule à kougelhopf et qui a été créé dans les années 50 par David Dalquist, fabriquant de matériel de cuisson.

C’est Ella Rita Helfrich qui rendit ce moule célèbre en remportant le deuxième prix du concours annuel de pâtisserie de la société Pillsbury en 1966 grâce à son gâteau confectionné dans ce fameux moule. Dès lors, le bundt pan est devenu un incontournable des cuisines américaines.

taste-helfrich

Ella et son gâteau tunnel of fudge en 1966

Voilà, le petit cours est maintenant terminé et on peut donc enfiler de nouveau notre tablier, qui soit dit en passant nous va beaucoup mieux, pour vous faire découvrir notre bundt cake à nous et sa recette ultra facide. Facide? Oui, on a bien dit facide, c’est notre petit mot pour désigner une recette facile et rapide à réaliser.

Bundt cake au caramel

2 bis

3

La recette du bundt cake au caramel :

Alors, prenez le mélange pour gâteau au caramel de chez Funcakes et suivez les informations de préparation indiquées au dos du paquet. Versez ensuite votre pâte dans le moule en silicone « Star Bundt Cake » préalablement graissé et enfournez le tout au four le temps indiqué.

Pendant que votre bundt cake cuit, préparez le glaçage qui va aller dessus. Là, c’est très rapile (pareil que facile et rapide mais à l’envers) :

Mélangez environ 150 g de sucre glace avec 1 cuillère à soupe de lait puis ajoutez 1 cuillère à café de café soluble mélangée à 1 cuillère à café d’eau bouillante. Ajoutez ensuite une grosse cuillère à soupe de pâte de spéculoos. Votre glaçage doit pouvoir couler de votre cuillère sans être trop liquide, si c’est le cas, rajoutez juste un peu de sucre glace.

Une fois votre bundt cake cuit et refroidi, coulez votre glaçage dessus, décorez-le avec quelques cerneaux de noix puis n’attendez plus une seconde : dévorez-le ! Les lutins n’en ont fait qu’une bouchée de ce délicieux gâteau bien moelleux au bon goût de caramel 😉

Partager cet article
6 commentaires
  1. Josette dit :

    Un grand merci donc a nos ancêtres ! Bisous

  2. Alors comment te dire ? J’ai vu l’image, j’ai cliqué ! J’ai presque mangé mon écran ! Du caramel, du chocolat, un visuel au top, des noix pour lier tout ça, j’en ai des frissons ! Merci pour la leçon d’histoire et la recette ultra rapide. Un bon chocolat chaud pour encore plus de douceur, ça peut être sympa aussi non ?

  3. Elowa dit :

    Et une version sans pâte achetée, c’est possible ? 🙂

  4. charles dit :

    Bonjour,

    Avez vous une recette pour faire sa pate sois même ?

    Merci 🙂

  5. La Fée dit :

    @Charles : Bonjour,
    Pas pour le moment.

Laisser une réponse