Le Père Noël descend par la cheminée !

21 novembre 2017

Il est l’homme le plus attendu de la nuit du 24 décembre.

Il est vêtu d’un ensemble tout rouge (faute de goût nous direz-vous).

Il porte un bonnet et traîne derrière lui un sac rempli de cadeaux.

Nous parlons bien sûr du seul homme que vous laissez rentrer en pleine nuit par votre cheminée (quand son ventre ne reste pas bloqué dans le tuyau !).

Il s’agit bien évidemment du Père Noël ! Merci à Little Cake sisters pour ce formidable gâteau.

 

Matériel

Le gâteau

Munissez-vous d’un moule à gâteaux carré de 20 x 7,5 cm.

Préparez votre gâteau fétiche. Une fois refroidi, démoulez-le et coupez la partie supérieure si elle n’est pas droite.

Le parquet

Étalez de la pâte à sucre brune assez finement de manière à recouvrir votre support à gâteau rond. C’est bon ? Tracez des traits horizontaux tous les 2 cm environ puis des petits traits verticaux en quinconce espacés de 4 cm. Vous pouvez vous aider d’un ébauchoir.

Réalisez ensuite des entailles non régulières sur les différentes lattes, puis avec l’extrémité de l’ébauchoir, formez les clous.

A l’aide d’un pinceau et du colorant alimentaire marron, foncez les rainures du parquet pour donner un effet vieilli.

 

 

La cheminée

Glacez votre gâteau carré avec le glaçage de votre choix.

Creusez ensuite la forme d’une cheminée (carrée ou ovale, faites attention de ne pas transpercer votre gâteau ni de trop peu creuser).

Tapissez ce qui sera l’intérieur de la cheminée de pâte à sucre noire.

Étalez votre pâte à sucre marron. A l’aide de l’ébauchoir, dessinez des motifs rectangulaires ou aidez-vous du tapis « briques ».

Couvrez alors les côtés de votre gâteau mais pas la partie supérieure.

Pour le dessus de la cheminée, mélangez les pâtes à sucre blanche et marron de manière à obtenir un effet marbré.

Laissez sécher puis placez votre plaque de marbre en laissant dépasser un rebord d’environ 0,5 cm. Ben oui, il faut bien un rebord de cheminée, vous savez, cette partie qui dépasse et dans laquelle vous vous cognez à chaque fois ?

 

 

 

Les décorations

Préparez votre guirlande de houx. Pour cela faites un boudin de pâte à sucre verte, puis a l’aide de l’ébauchoir faites de petites entailles. Placez des petites boules de pâte à sucre rouge de façon régulière (vous penserez à embrasser votre cher et tendre – ou votre chien si vous l’aimez plus – sous cette branche, ça porte bonheur !).

 

 

Taillez un cône dans de la pâte à sucre verte pour le sapin et à l’aide d’une petite paire de ciseaux, découpez la pâte pour former des branches. Placez ensuite quelques billes en sucre (ou petites boules de pâte à sucre) pour donner de la couleur.

 

 

Pour les cadeaux, formez des petits carrés en pâte à sucre, et collez de fines bandes pour réaliser le nœud de l’emballage.

 

 

Les chaussettes sont simplement découpées dans de la pâte à sucre étalée avec une certaine épaisseur.

 

 

Les bougies sont modelées avec trois petits boudins de pâte à sucre rouge de différentes tailles. Pour la flamme formez une goutte dans de la pâte à sucre jaune.

 

 

Pour l’horloge, découpez deux bandes de pâte à sucre noire. L’une doit être plus petite que l’autre. Posez-les l’une sur l’autre et finissez par un cercle noir sur lequel vous viendrez placer un disque blanc. Pour les détails, servez-vous d’un feutre alimentaire.

 

 

Le gentil toutou qui attend lui aussi son cadeau de Noël est composé d’une boule de pâte à sucre (de la couleur de votre choix) sur laquelle vous dessinerez les pattes, puis une boule sur le dessus pour la tête. Hop deux petites billes noires pour les yeux, la truffe et les oreilles en pâte à sucre et il est prêt !

 

 

Enfin, celui que tout le monde attend… le père Noël ! Formez une boule de pâte à sucre couleur chair pour le visage, un cône rouge pour le bonnet, un pompon blanc, une jolie barbe taillée avec un ébauchoir, deux billes noires pour les yeux et une bille rouge pour son nez enrhumé !

 

 

Une fois positionné dans la cheminée (vous pouvez utiliser de l’eau ou de la colle alimentaire), ajoutez deux boudins rouges et deux boules chair pour faire ses bras !

Pour terminer ce superbe gâteau, l’astuce est de décorer le tour de votre support avec un ruban en satin rouge. Avec ça, on vous promet que ce sera parfait !

Pour voir le Père Noël sous toutes ses coutures, c’est ici :

    

 

 

 

Partager cet article
un commentaire
  1. Josette dit :

    Ho!Ho!ho!!!! et voilas la magie de Noel va commencer ! merci pour ce beau tuto . Bisous ma bonne Fée et merci de partager toutes ces belles recettes !

Laisser une réponse